10 gestes pour aller moins souvent à la pompe

>> 10 gestes pour aller moins souvent à la pompe

De mauvaises habitudes au volant, nous sommes nombreux à en avoir même si nous n’en sommes pas toujours conscients. Et s’il est vrai que les prix à la pompe sont élevés, nos actions de conduite peuvent quant à elles influer notre consommation de carburant. Pour augmenter le rendement de votre voiture et éviter le gaspillage, voici la liste des 10 gestes qui consomment, et ce, sans que l’on s’en rende compte.

1/ Lors du plein, 1% d’essence qui entre dans le réservoir se transforme en vapeurs
Au moment de faire votre plein, évitez d’appuyer à fond sur le pistolet et ne l’engagez pas entièrement dans votre siphon. En effet, puisque 1% d’essence qui entre dans le réservoir de votre véhicule devient des vapeurs, il est nécessaire d’enclencher la manette minutieusement afin de les minimiser pendant le remplissage.

2/ Allumer ses feux de croisement en journée augmente la consommation de 10 %

Les feux de croisement permettent d’être vu des autres usagers mais également de mieux voir la route. Oublier de les éteindre en journée entraîne une surconsommation de carburant de l’ordre de 10%. N’hésitez pas à regarder régulièrement votre tableau de bord afin de vérifier si le voyant n’est pas au vert, donc allumé.

3/ A 50 km/h sur route horizontale, rouler en 3ème consomme 50 % de plus qu’en 5ème

En conduisant à une vitesse aussi constante que possible, la perte d’énergie et de carburant reste la plus faible possible. Il donc est préférable de rouler avec un rapport haut enclenché, par exemple en 4ème ou 5ème, même en ville à vitesse réduite. Sachez qu’à 50 km/h, rouler en 5ème plutôt qu’en 3ème permet de gagner entre 20 et 25% sur la consommation.


4/ Trop pousser les vitesses entraîne jusqu’à 20 % de consommation de carburant supplémentaire

Si votre véhicule monte trop haut dans les tours, la consommation augmente sensiblement. Il s’agit donc de démarrer en douceur et de passer un maximum de rapports sans les pousser. Pour bien passer les vitesses, accélérez franchement et passez rapidement la vitesse supérieure. En montée, il faut rétrograder le plus tard possible en restant sous les 2000 tours/minute.

5/ Stationner à l’arrêt  10 minutes par jour pendant 2 mois équivaut à 1 plein

Lors d’une attente prolongée, au feu rouge ou à la sortie d’école ne laissez pas tourner votre moteur vainement. Coupez-le plutôt que de le laisser consommer de l’essence inutilement. Et pas d’inquiétude, vous aurez largement le temps de le redémarrer lorsque le feu passera au vert de nouveau.

6/ L’utilisation d’appareils électriques branchés sur l’allume cigare augmente la consommation de 10%

Chaque Watt à produire en plus par l’alternateur du véhicule consomme du carburant. En effet, les appareils électriques que l’on branche sur l’allume-cigare fonctionnent grâce à la batterie, elle-même alimentée par le moteur. Il est donc préférable de débrancher le GPS, la glacière, le lecteur de DVD, etc.

7/ La surconsommation d’une voiture vitre ouverte est de l’ordre de 1% par fenêtre ouverte
Dans le cas des fenêtres ouvertes, les performances de la voiture sont diminuées entraînant donc une consommation de carburant à la hausse. Cette hausse de consommation dépend non seulement de la vitesse à laquelle vous allez mais aussi de la tendance de votre voiture à être aérodynamique. A 130 km/h, si plusieurs vitres sont ouvertes, la consommation augmentera de 5% environ.

8/ Rouler avec le toit ouvert augmente votre consommation de carburant d’environ 5 %

En fermant votre toit ouvrant lorsque vous roulez, vous diminuerez les flux d’air et la consommation de votre voiture. Il en va de même pour les conducteurs de cabriolet. Jusqu’à 100 km/h, rouler avec le toit ouvert augmente la consommation de 5%. Au-delà de 100 km/h, il est préférable d’activer la climatisation.


9/ Préchauffer l’habitacle 5 minutes par jour sur une période de 3 mois consomme un plein d’essence

Il est inutile, même en hiver, de laisser tourner votre moteur pour « chauffer » votre voiture à l’arrêt. Après avoir démarré, roulez à allure réduite pendant 10 minutes en attendant que votre véhicule soit à température. Plus il est froid, plus il consomme d’énergie pour avancer.

10/ Circuler avec une galerie de toit vide entraîne une augmentation de la consommation de 10%

En chargeant votre véhicule au minimum, vous éviterez d’augmenter de manière inutile son poids et donc la puissance nécessaire au bon roulement de celui-ci. Ainsi retirez tous les accessoires superflus aux trajets quotidiens comme les porte-bagages.

Grâce à ces gestes simples à éviter, vous pourrez ainsi limiter l’impact de vos déplacements sur votre consommation. A l’usage, ils vous permettront d’être plus détendu au volant et de faire des économies. Alors n’hésitez plus à améliorer vos capacités de conduite !

 

SOURCE : YAHOO

Publicités
Cette entrée a été publiée le 10 septembre 2013 à 7 h 54 min. Elle est classée dans Non classé et taguée , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

4 réflexions sur “10 gestes pour aller moins souvent à la pompe

  1. covoiturage… transport en commun… vélo… marche… pas d’auto…

    quelques gestes citoyens pour économiser notre belle planète ! 😉

  2. Le , raannemari a dit:

    Et si c’était l’inverse ?
    vélo, marche, rendraient petit à petit la forme physique 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :